Gare Viger - Site history header

Histoire du site

L'importance historique de ce site remonte aux années 1700, à l'époque où Montréal était une ville fortifiée à l'ère de la Nouvelle-France.

La citadelle d’origine, qui protégeait la cité fortifiée contre les ennemis qui naviguaient sur le fleuve Saint-Laurent, se trouvait dans le voisinage immédiat de l’emplacement actuel du Château.

Le Château Viger a été conçu par Bruce Price, l’architecte renommé qui a également réalisé le Château Frontenac (Ville de Québec, 1893) et le Banff Springs Hotel (Banff, 1887). Il a été construit en 1898, selon le style traditionnel des hôtels ferroviaires britanniques : les trains arrivaient directement dans le lobby des hôtels pour maximiser l’aspect pratique pour les voyageurs.

La gare ferroviaire dans l’hôtel a remplacé la station Dalhousie, qui se trouve encore à côté du site, sur la rue Notre-Dame. En 1912, une nouvelle station sur la rue Berri (gare Berri), annexée au Château, a été inaugurée afin que les terminus des trains ne soient plus dans l’immeuble lui-même.

Aujourd’hui, il s’agit du seul site en Amérique du Nord qui compte trois gares ferroviaires d’importance historique parfaitement intactes.

Au fil du temps, le centre économique de la Ville s’est déplacé vers l’Ouest et l’hôtel ferma ses portes en 1935. La Ville de Montréal a acheté le Château en 1951, où elle y a installé une partie des bureaux de l’administration municipale.

Le bâtiment et le site environnant ont été vendus par la Ville, en 2006, à un groupe d’investisseurs, qui a jeté les bases pour la réalisation de la vision de l’aménagement qui est présentement en cours.

Au début de 2012, le Groupe Jesta et ses partenaires se sont portés acquéreurs du site avec la mission de réaliser la revitalisation du Château et de redynamiser ce site stratégique de la Ville.


Aujourd’hui, il s’agit du seul site en Amérique du Nord qui compte trois gares ferroviaires d’importance historique parfaitement intactes.